Fallen Kingdom : pourquoi les ptérosaures sont-ils restés durant trois ans sur Isla Nublar ?

Aujourd'hui, je vous propose de nous pencher sur une toute petite interrogation de rien du tout qui servira surtout à développer une problématique plus large dans quelques temps. 

Voici quelques jours, je retombais sur la critique que le célèbre youtubeur cinéma Durendal avait fait en juin 2018 de Jurassic World : Fallen Kingdom, attendu cinquième opus de la saga Jurassic Park. Et à la 56e seconde, il observe non sans humour une petite chose : "[...] les animaux sont restés sur l’île, y compris les animaux volants, ce que je n'arrive pas trop à comprendre puisque le principe est qu'ils ont des ailes pour voler [...]". 

Note : ce qui suit n'est bien évidemment pas un clash, une attaque ou je ne sais quelle autre débilité profonde de ce genre. Je saisis simplement cette phrase au vol (c'est le cas de le dire) pour amorcer un introduction à ce que je dirai plus tard dans un prochain article. 

Direction Las Vegas ! 

A titre purement personnel, c'est quelque chose que je n'avais même pas relevé la première fois que j'ai vu le film. Si la remarque de Durendal semble frappée au coin du bon sens (mais apporter bien malgré elle de l'eau au moulin des personnes si promptes à fustiger la supposée débilité profonde du film en essayant même pas de comprendre la démarche qui est derrière), j'en ai fini par me poser la question : comment ces animaux devraient-ils réagir en étant livrés à eux-mêmes sur Isla Nublar depuis trois ans ? La réponse est on ne peut plus simple : on n'en sait rien.

Contrairement à ce que les films de la saga Jurassic Park peuvent laisser croire, il est extrêmement difficile pour les paléontologues de tirer des conclusions sur le comportement d'animaux disparus avec aussi peu d'informations disponibles. Étaient-ils plutôt territoriaux ou se déplaçaient-ils sur de longues distances pour trouver leur nourriture ? Les restes de ptérosaures ne permettent pas de trancher la question. 

Mais avec la fiction, on peut jouer sur l'incertitude. Dans cette optique, la nature actuelle nous donne même l'exemple de la diversité et de toutes les possibilités offertes aux scénaristes pour dépeindre les animaux du parc car si de nombreuses espèces d'oiseaux marins se déplacent pour trouver leur nourriture, migrer ou se reproduire, beaucoup ne le font pas et restent sur leurs côtes où ils vivent toute leur vie. Dès lors, puisque l'on peut prendre la liberté d'imaginer, rien n’empêche fondamentalement les Ptéranodons d'Isla Nublar de rester bien tranquillement sur leur île jusqu'à l'explosion du volcan. 

Derrière cette petite boutade de Durendal revient une éternelle question qui taraude les spectateurs des opus de Jurassic Park depuis longtemps : la place de la science dans les films. Si l'écrasante majorité des spectateurs (et même fans parfois) proclame que "ce n'est qu'un divertissement, qu'on s'en [fiche] de la science !", il est toujours étonnant de constater que ces mêmes personnes ne se privent pas de taper sur les films pour un manque de crédibilité. L'exemple le plus évident que j'ai en tête est la façon dont les Velociraptors communiquent entre eux dans Jurassic Park 3. Si on se moque que les dinosaures de la saga soient scientifiquement réalistes, pourquoi les gens sont-ils alors à ce point choqués par le langage des Velociraptors ? N'est-ce pas paradoxal, voire hypocrite ? D'autant plus que la discussion entre Henry Wu et Simon Masrani dans Jurassic World a confirmé les mots d'Alan Grant dans le film précédent : "les dinosaures ont disparu il y a [66] millions d'années. Ce qu'il reste d'eux est fossilisé dans la roche et c'est dans la roche que les vrais savants font de vraies découvertes. Ce que John Hammond et InGen ont fait à Jurassic Park, c'est créer des monstres de parc d'attraction génétiquement fabriqués, rien de plus et rien de moins". 

Comme je l'ai déjà mentionné dans un précédent article, cette phrase de Jurassic Park 3 et ladite scène de Jurassic World ont autant résolu le problème de la considération paléontologique dans la saga qu'elles l'ont envenimé. 

"Bon, les mecs, oubliez ce que j'ai dit : ce sont de vrais dinosaures, en fait. Mais des années 90."

Bien entendu, Durendal (dont j'apprécie beaucoup les Pourquoi j'ai raison et vous avez tort, vidéos toujours intéressantes à suivre même quand je ne suis pas du même avis) ne peut être soupçonné d’être un adhérant à la thèse du "c'est un divertissement débile, pas la peine de se casser la tête avec cette science dont on se [fiche]" mais cette phrase, anecdotique au demeurant, sur les ptérosaures m'a paru assez représentative (malgré elle) d'un certain point de vue que l'on entend régulièrement sur la saga. 

En guise de mini-introduction à mon propos plus général, il est important de rappeler qu'au cœur du projet Jurassic Park au début des années 1990, c'est justement la science qui fait aussi l'originalité du film (et non simplement les effets spéciaux d'ILM) : on n'y pense plus aujourd'hui, à une époque où lorsqu'il est question de dinosaures tout le monde a en référence instantanée Jurassic Park (ce qui n'est pas sans paradoxalement commencer à poser problème), mais c'est ce film de Steven Spielberg qui a instauré une image moderne (pour l'époque) que le grand public a des dinosaures. Rien que dans sa direction artistique qui révolutionna la représentation des dinosaures dans le 7e art, Jurassic Park est déjà une oeuvre cinématographique nettement plus tournée vers la science que ce que l'on prétend souvent. 

Mais je développerai cela plus en détail un autre jour. Je m'arrête ici pour aujourd'hui. 

Si vous avez des informations précises sur l'habitat de différentes espèces de ptérosaures, n'hésitez pas à le dire en commentaire 😉 ! 

"Pourquoi les Ptéranodons de JP3 migrent et pas ceux de JWFK restent sur Isla Nublar ? ADN de cigogne." 

PS : cela va sans dire mais ça va mieux en le redisant, ceci n'est en aucune manière une attaque ou une critique sur Durendal. La citation faite de cette phrase issue de son vlog sur Fallen Kingdom n'est qu'un élément pour introduire la problématique de la prise en compte de la paléontologie dans les films.

Commentaires

Posts les plus consultés de ce blog

Un grand mystère de la saga : qu'est-il advenu d'Isla Nublar entre Jurassic Park et Jurassic World ?

Décès d'Irrfan Khan

Qu'a-t-il pu arriver à Isla Sorna après Le Monde Perdu ?